Les insultes douces : comment traiter les insultes de vos enfants

Fabrice

10 Août 2017 10:30


Imaginez votre petit garçon de trois ans rentrant de la maternelle et souriant et vous expliquant:"Bonjour, Nosebear, je suis de retour à la maison" Est-ce que c'est une insulte douce? Tout d'abord, c'est un nouveau mot que votre enfant de trois ans a appris et essayé. Comment cette scène vous séduit-elle émotionnellement? Vous devez sourire à l'intérieur parce que la façon dont votre pantalon se tient devant vous vous rend heureux? Comment "l'ours du nez"peut-il être une insulte dans une situation aussi douce?
Lucie

10 Août 2017 12:03


Imaginez, trois jours plus tard, votre enfant de trois ans brille:"Bonjour, vieil homme, je suis de retour". Considérez-vous également cette déclaration comme une "insulte douce"? Le petit homme vient d'essayer un nouveau mot "réponse". Si vous êtes en colère maintenant, votre enfant de trois ans ne comprendra pas pourquoi l'ours " nez " est permis et le " vieil homme " n'est pas permis. Comment lui expliquez-vous que "vieux" est une insulte pour vous, alors que vous vous sentez "ours du nez" est une "insulte douce"?
Antoinette

10 Août 2017 13:38

Image

Avant d' y réfléchir, laissez une autre situation se présenter devant l'œil de votre esprit: vous avez clarifié avec votre enfant de ne pas vouloir être une "vieille femme", mais de trouver l'"ours du nez" tout à fait agréable. Alors votre cadette explique à grand-mère, qui vient juste de venir la voir, rayonnante de joie:"Bonjour Ours du Nez, tu es enfin là", lui répond avec indignation:"Quoi, je ne suis pas un ours au nez, comment peux-tu m'appeler comme ça? Maman l' a permis et grand-mère est horrifiée - et tu ne sais pas comment sauver la situation.
Rodolphe

11 Août 2017 01:05

Antoinette a écrit :Image

Avant d' y réfléchir, laissez une autre situation se présenter devant l'œil de votre esprit: vous avez clarifié avec votre enfant de ne pas vouloir être une "vieille femme", mais de trouver l'"ours du nez" tout à fait agréable. Alors votre cadette explique à grand-mère, qui vient juste de venir la voir, rayonnante de joie:"Bonjour Ours du Nez, tu es enfin là", lui répond avec indignation:"Quoi, je ne suis pas un ours au nez, comment peux-tu m'appeler comme ça? Maman l' a permis et grand-mère est horrifiée - et tu ne sais pas comment sauver la situation.
Sans s'égarer dans le lointain, on peut supposer que les enfants devront faire face à des termes au fil du temps pour leur donner leur propre sens. Peut-être qu'ils enquêteront à un moment donné sur le fait qu'un ours est un animal actif pendant la journée, ce qui est perçu comme mignon - ou qu'ils ressentent le nez comme un affreux. À partir de ce moment, le mot " ours du nez " prend un nouveau sens pour votre enfant. Dans le cas positif, votre enfant utiliserait ce mot comme "gentillesse", dans le pire des cas comme "insulte".
Ambre

11 Août 2017 19:24


Les jeunes ne se réfèrent pas seulement aux personnes âgées comme "vieillesse", mais utilisent aussi le mot entre eux. Les associations derrière le mot peuvent être différentes. Certains jeunes considèrent que les personnes âgées sont acceptables, mais à partir des années qu'ils ont vécues comme "vieilles". D'autres associent la "vieillesse" à une personne qui n'est plus prise au sérieux. Ainsi, il peut arriver qu'un adolescent déclare:"Hé, vieux, attention, attention" sans vouloir insulter son partenaire, alors qu'un autre adolescent veut être compris comme insultant.
Bertrand

11 Août 2017 20:30

Ambre a écrit : Les jeunes ne se réfèrent pas seulement aux personnes âgées comme "vieillesse", mais utilisent aussi le mot entre eux. Les associations derrière le mot peuvent être différentes. Certains jeunes considèrent que les personnes âgées sont acceptables, mais à partir des années qu'ils ont vécues comme "vieilles". D'autres associent la "vieillesse" à une personne qui n'est plus prise au sérieux. Ainsi, il peut arriver qu'un adolescent déclare:"Hé, vieux, attention, attention" sans vouloir insulter son partenaire, alors qu'un autre adolescent veut être compris comme insultant.
Les insultes sont toujours diffamatoires et irrespectueuses envers l'autre. Dans la mesure où une insulte ne peut pas être "douce". Le contexte dans lequel un mot inexact (nez d'ours, âge, visage de téflon, boue, etc.) est utilisé et compris est crucial. En ce sens, il est important de clarifier avec les enfants le sens des mots, les significations émotionnelles, ainsi que les différentes façons de comprendre.

Comment faire face aux insultes "douces" de vos enfants ?
Melanie

12 Août 2017 03:18


Un vieux proverbe dit:"Hans n'apprend jamais rien que Hans n'apprenne pas", et il y a quelque chose de vrai là-dedans. Malgré les "jolies situations", faites prendre conscience à vos jeunes enfants des différents facteurs de communication (mot signifiant - effet émotionnel sur l'autre personne - niveau de compréhension négatif ou positif, etc.
Lunete

12 Août 2017 12:06


Revenons au paragraphe 1. Son enfant sort de la maternelle et l'accueille avec un sourire de joie avec "Nasenbär". Si vous considérez que cette situation est "douce", vous pouvez la montrer. Mais demandez à votre enfant comment il connaît l'expression. Dites-lui que vous pensiez que c'était une bonne situation, mais que d'autres personnes pourraient réagir différemment parce qu'elles n'aiment pas les personnes atteintes de l'arthrite. Clarifiez le sens du mot en montrant à votre progéniture un ours de nez et expliquez la sensibilité émotionnelle d'autres personnes qui ne veulent pas être appelées de cette façon parce qu'elles pourraient trouver le nez des ours laids.
Roland

14 Août 2017 02:40


Faites prendre conscience à votre enfant que le sens de certains termes et leur impact émotionnel sur d'autres doivent être clarifiés ensemble afin d'acquérir une validité utile sans devenir insultant. Cependant, le respect des autres est nécessaire.
Xavier

14 Août 2017 16:03


Faites prendre conscience à votre enfant de ses "insultes"non désirées, par exemple les"personnes âgées". Demande-lui d'où vient l'expression. Dites à votre enfant ce que vous ressentez, par exemple:"Je ne suis pas encore vieux, l'âge est pour moi depuis... des années. Ça me fait mal d'entendre ça. Ça me rend triste. Dites à votre enfant que ce mot est une insulte pour vous. Expliquez que vous pouvez traiter votre enfant avec respect et attendez donc de lui que vous le traitiez avec respect.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Dernier message